Accueil » 30 ans de formation

30 ans de formation

 AUTISME – LE VISIBLE ET L’INVISIBLE – Samedi 9 juin 2018 à Paris

> Discours d’introduction, Danièle ARTUSO, Directrice EDI Formation

 

« …  nous devons unir nos efforts au profit d’une amélioration effective de la qualité de vie des personnes autistes. Cela passe par un changement de paradigme : ne plus s’arrêter aux déficits et difficultés des personnes autistes mais miser sur leurs capacités et compétences pour parvenir à leur autonomie et leur inclusion dans la société ». Pr Dominique Le Guludec, présidente de la HAS

A ce jour, la majorité des personnes autistes non verbales ne peuvent communiquer. Cette situation devrait provoquer une mobilisation massive en faveur des moyens de communication alternatifs.  Au contraire certains considèrent qu’ils sont un frein au langage. Soit la personne autiste parle,  soit …. rien : aucune alternative.  Si l’on examine toutes les compétences, naturellement maitrisées, qui conduisent au langage verbal et que ces informations sont mises en perspectives avec les connaissances actuelles sur le fonctionnement du cerveau et le traitement de l’information dans l’autisme, alors il n’existe plus aucun doute sur la nécessité d’enseigner aux enfants autistes dès le plus jeune âge l’utilisation de moyens alternatifs de communication. Cette démarche humaniste et universelle concernant tout individu, doit s’étendre au plus vite et dès le plus jeune âge, aux personnes autistes.

L’objectif de cette journée sur l’autisme est de présenter les dernières données sur les connaissances en autisme qui sous-tendent les approches recommandées (HAS & ANESM) : il s’agit de s’appuyer sur les liens, connus à ce jour, entre les différents troubles, (génétique, cérébral, cognitif) et les comportements des personnes TSA pour en déduire des modèles d’accompagnement efficaces fondées sur le fonctionnement spécifique et les capacités des personnes autistes. Ainsi c’est tout l’environnement (familial, professionnel, social) qui est positivement impacté par l’amélioration de la qualité de vie, le mieux-être, la diminution du stress et des comportements-problèmes de la personne autiste.

Trouble du spectre de l’autisme – Signes d’alerte, repérage, diagnostic et évaluation chez l’enfant et l’adolescent RBP février 2018  https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_468812/fr/trouble-du-spectre-de-l-autisme-signes-d-alerte-reperage-diagnostic-et-evaluation-chez-l-enfant-et-l-adolescent

L’enjeu principal d’un repérage puis d’un diagnostic précoce de trouble du spectre de l’autisme (TSA) est la possibilité de mettre en œuvre des interventions adaptées, globales, personnalisées, coordonnées, si possible avant l’âge de 4 ans.

 

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

 

© 2013 - 2018 - Textes et images propriété de EDI Formation - Tous droits réservés

Scroll to top