Accueil » 30 ans de formation

30 ans de formation

 AUTISME – LE VISIBLE ET L’INVISIBLE – Samedi 9 juin 2018 à Paris

« …  nous devons unir nos efforts au profit d’une amélioration effective de la qualité de vie des personnes autistes. Cela passe par un changement de paradigme : ne plus s’arrêter aux déficits et difficultés des personnes autistes mais miser sur leurs capacités et compétences pour parvenir à leur autonomie et leur inclusion dans la société ». Pr Dominique Le Guludec, présidente de la HAS

A ce jour, la majorité des personnes autistes non verbales ne peuvent communiquer. Cette situation devrait provoquer une mobilisation massive en faveur des moyens de communication alternatifs.  Au contraire certains considèrent qu’ils sont un frein au langage. Soit la personne autiste parle,  soit …. rien : aucune alternative.  Si l’on examine toutes les compétences, naturellement maitrisées, qui conduisent au langage verbal et que ces informations sont mises en perspectives avec les connaissances actuelles sur le fonctionnement du cerveau et le traitement de l’information dans l’autisme, alors il n’existe plus aucun doute sur la nécessité d’enseigner aux enfants autistes dès le plus jeune âge l’utilisation de moyens alternatifs de communication. Cette démarche humaniste et universelle concernant tout individu, doit s’étendre au plus vite et dès le plus jeune âge, aux personnes autistes.

L’objectif de cette journée sur l’autisme est de présenter les dernières données sur les connaissances en autisme qui sous-tendent les approches recommandées (HAS & ANESM) : il s’agit de s’appuyer sur les liens, connus à ce jour, entre les différents troubles, (génétique, cérébral, cognitif) et les comportements des personnes TSA pour en déduire des modèles d’accompagnement efficaces fondées sur le fonctionnement spécifique et les capacités des personnes autistes. Ainsi c’est tout l’environnement (familial, professionnel, social) qui est positivement impacté par l’amélioration de la qualité de vie, le mieux-être, la diminution du stress et des comportements-problèmes de la personne autiste.

Trouble du spectre de l’autisme – Signes d’alerte, repérage, diagnostic et évaluation chez l’enfant et l’adolescent RBP février 2018  https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_468812/fr/trouble-du-spectre-de-l-autisme-signes-d-alerte-reperage-diagnostic-et-evaluation-chez-l-enfant-et-l-adolescent

L’enjeu principal d’un repérage puis d’un diagnostic précoce de trouble du spectre de l’autisme (TSA) est la possibilité de mettre en œuvre des interventions adaptées, globales, personnalisées, coordonnées, si possible avant l’âge de 4 ans.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

BILAN

Objectifs atteints. Satisfaction au rendez-vous !

EDI Formation a réuni plus de 750 congressistes à la Maison de la Chimie, le 9 juin 2018, dans le cadre de son congrès anniversaire : Autisme, le visible et l’invisible – 30 ans de formation. Une journée riche et intense où se sont succédé conférences et témoignages d’experts.

Cette journée a rencontré un franc succès, les retours élogieux des participants aux questionnaires de satisfaction en témoignent :

« J’ai apprécié le recul pris par les différents intervenants, leur humilité ».
« Journée enrichissante avec des intervenants compétents, motivants et passionnants ! »
« Très beau programme, approches multiples. »
« Tous les thèmes étaient riches, abordés de manière très pédagogique malgré le haut niveau des interventions ».
« Colloque très bien organisé, des intervenants de haut niveau. »
« Journée riche, merci aux différents intervenants. »
« Les petites vidéos sont un plus pour illustrer de manière ludique les exposés. »
« Cette journée permettra de mieux accompagner les parents des lieux de dépistage vers des lieux de prise en charge ou d’accompagnement spécialisé. »
« Organisation excellente ! »
« Diversité et complémentarité des interventions »
« Des intervenants d’une grande qualité et emplis d’humanité. »
« Très bonne qualité des interventions et des intervenants. Contenus enrichissants. »
« Intervenants très intéressants, supports pédagogiques ludiques, discours faciles d’accès. »
« Parfait ! A la fois l’approche scientifique (génétique, système endocrinien, immunité) et l’approche comportementale et développementale. Merci ! »
« Merci au pragmatisme de l’Amérique du Nord sur les approches comportementales ! »
« Félicitations pour la qualité des intervenants, de la logistique et de l’accueil. »
« Vision intégrative, diversité des interventions, vivant des interventions ».
« Bienveillance et respect de la personne présentant un autisme ».
« Cadre magnifique, organisation adaptée. Diversité des approches et des connaissances. Rythme soutenu mais temps de pause adaptés. »
« L’ensemble de la journée a été très intéressante ».
« Heureuse de voir les points de bienveillance relier les différentes approches et le collaboratif prendre plus de place ».

Sur la totalité des congressistes, 60 % étaient des professionnels pris en charge, 23 % des professionnels individuels, 13 % des parents, 2 % d’AVS et 2 % d’étudiants.

http://ediformation.fr/photos/illu/30/inscrits.JPG

65% des participants venaient d’établissements privés ou d’associations, et 35 % d’organismes publics : IME (127), associations (78), centres hospitaliers (46), foyers (37), SESSAD (35)…

http://ediformation.fr/photos/illu/30/typeets.JPG

Parmi les différentes professions identifiées, nous avons pu compter autant de psychologues que d’éducateurs (78).

http://ediformation.fr/photos/illu/30/profession.JPG

http://ediformation.fr/photos/illu/30/regions.JPG

 

Tous les participants, invités, formateurs et organisateurs  se sont retrouvés le midi pour une pause-déjeuner conviviale. Un temps d’échanges, autour d’un buffet qui a fait l’unanimité. Nous remercions chaleureusement la maison de la Chimie et le traiteur Raynier Marchetti pour l’excellence du service et la qualité du menu proposé.

«  Quant au buffet, c’était tout simplement excellent et divin ! Excellent traiteur. »
« Buffet extra ! »
« Buffet J  +++ »
« Buffet génial ! »
« Buffet excellent, copieux ! Bravo au traiteur. »

Cette journée a donné une large place à l’humain illustré, entre autres,  par un film retraçant le parcours d’une personne autiste de l’enfance à l’âge adulte (36 ans) ayant bénéficié dès l’âge d’un an et demi d’un accompagnement actif et adapté.  Ce film montre que, malgré un autisme sévère, la personne avec autisme peut évoluer,  augmenter ses compétences, son autonomie dès le moment où elle évolue dans un environnement approprié, positif qui lui permet d’augmenter ses compétences.

Ainsi on constate, combien les pratiques conditionnent la vie des personnes autistes, combien il est urgent de passer à l’action en les accordant à leurs besoins pour, à chaque seconde, défendre une vraie qualité de vie, la plus autonome et intégrée possible.

> Discours d’introduction, Danièle ARTUSO, Directrice EDI Formation

Pour clôturer cet événement, Josef SCHOVANEC, Docteur en philosophie, écrivain français et voyageur autiste, militant pour la dignité des personnes autistes, a dressé un bilan inquiet de l’autisme en 2018 et au-delà, se demandant si l’ensemble de la palette des possibles, sera un jour dans l’imaginaire collectif.

« Tu as le droit d’être autiste mais, de grâce : pas de problème de communication, pas de trouble de socialisation, pas de trouble du comportement ! »

Pour conclure finalement sur la richesse et la nécessité de donner une plus grande prise de parole aux personnes porteuses d’autisme.

 

Visionner l’album photos de l’évènement.

 

Au nom de toute l’équipe d’EDI Formation, un grand merci à tous les participants, invités et formateurs pour leur présence et implication, qui ont contribué au succès de cette journée.

© 2013 - 2018 - Textes et images propriété de EDI Formation - Tous droits réservés

Scroll to top