Accueil » Notre organisme

Notre organisme

Danièle ARTUSO, Fondatrice et Directrice d’EDI Formation depuis 1988, est auteur d’un ouvrage « L’aide au très jeune enfant atteint d’autisme » (2001) www.autismediffusion.com.  Elle a participé en 1990 à la création d’un IME (06) Spécialisé en autisme, puis d’un SESSAD en 2002 et d’un FAM en 2010.   En 1997, elle était impliquée dans le Groupe de Travail portant sur les formations relatives aux prises en charge des personnes autistes mis en place à la Direction de l’Action Sociale du Ministère du Travail et des Affaires Sociales avec la participation du Groupement National des Instituts du Travail Social, de Centre de Formation en Travail Social, dont le travail s’est concrétisé par la Circulaire DAS/TSIS 98/232 du 10 avril 1998 portant sur  316 heures de formation, elle fait partie du Comité Scientifique ARS Limoges dont l’objectif est la mise en œuvre du plan autisme 2013-2017 en Région Limousin.

L’équipe :

Cédric Carletto

Vanessa Klugmann

Patrick Furter

 

Les travaux de la HAS et l’ANESM (Recommandations des bonnes pratiques de l’HAS et ANESM mars 2012) ont amené à des référentiels et recommandations de bonnes pratiques. L’étape à franchir est celle de l’appropriation de ces approches et modalités d’accompagnement recommandées.

EDI FORMATION propose, depuis 1988,  un parcours professionnel destiné aux professionnels de l’Éducation Spécialisée dans le secteur Médico- Social et Sanitaire. Les sessions s’articulent sur plusieurs niveaux afin de répondre au mieux aux besoins des institutions.
L’ensemble des modules entraine une spécialisation en autisme et offre une véritable évolution dans la fonction éducative.

 

Le Conseil Scientifique d’EDI Formation :

ALLARD Isabelle (Médecin, IME Les Petites Victoires 75) Radiothérapeute, Cancérologue, Co-créatrice de l’association Autisme-Nord en 1995, Présidente d’Autisme-Nord de 1996 à 2001, Membre et Rapportrice de la commission éducation scolarisation du Comité National Consultatif pour les Personnes Handicapées (CNCPH), Membre du  comité de pilotage de l’étude de cohorte d’adolescents en Ile De France. Travail en collaboration avec le Dr Milcent (psychiatre et pédo-psychiatre) sur l’éducation et la rééducation des enfants, adolescents et adultes atteints d’autisme à partir de 1998, Formation ABA au Kohai Center de Toronto, D.U. de pharmacologie des médicaments psychotropes à La Pitié Salpétrière en juin 2005 et formation de Thérapie Cognitivo-Comportementale à l’AFTCC (diplôme en 2011).

PASTUREAU Jean Luc, Psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, (Médecin IME ABA 17 ANGOULEME) DU approfondissement Thérapie Cognitive et Comportementale, DU Autisme et Autres Troubles du Développement (TOULOUSE). Formé à l’ADI et l’ADOS.  Diplôme d’Université de Thérapie Cognitive et Comportementale Bordeaux II, Diplôme d’Université d’Homéopathie Université de Poitiers. Certificat Psychiatrie (Option Enfant et Adolescent). Formé à l’ADOS et l’ADI R.

PRIGENT, Jean Yves Pédiatre, Pédopsychiatre, (Médecin, SESSAD LES TOURNESOLS 33) Chef de Clinique des Universités, poste de pédopsychiatrie, UFR Médecine de Rennes, du 27 janvier 1990 au 26 janvier 1992, DESC de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Diplôme d’Etudes Approfondies « Langages Naturels et Artificiels et Communication » Université de Nantes (Psycholinguistique : Pr KHOMSI) Diplôme Inter-Universitaire Autisme Universités de Bordeaux, Toulouse et Montpellier (mémoire : « impact de l’autisme sur la fratrie »), Thérapie Familiale Systémique Centre d’Etude de la Famille à Paris (Dr R.NEUBURGER), Formations neuropsychologiques : formation BAT-BARB (Dr D.FELDMAN) et Troubles Spécifiques du Développement et Hyperactivité (Dr A.PICARD, Garches)

Chantal TREHIN, DESS en neuropsychologie clinique des pathologies développementales et acquises. Elle a débuté sa formation aux USA (TEACCH Program) et en Grande Bretagne (travail dans des écoles spécialisées en autisme), en France et en Belgique. Elle possède une expérience de plus de 20 ans de travail direct avec les familles (diagnostic, évaluation, PEI, conseils éducatifs) elle a traduit en français le manuel PEP-R (Schopler).  Formatrice depuis janvier 2004, elle a animé de nombreuses formations en France et à l’étranger (Québec, Italie, Suisse, Belgique) et a été psychologue au sein de l’association Autisme France (2002 – 2004). Elle a participé en 2003 à la visite d’accréditation d’une école spécialisée en Grande Bretagne pour le programme d’accréditation de la National Autistic Society. Elle a été responsable de la démarche d’évaluation de la qualité des structures pour l’association Autisme-France jusqu’en 2015

Caroline MULOT ARNAULT, Orthophoniste, diplômée de la faculté de médecine de Nice, prenant en charge les pathologies liées aux troubles cognitifs sévères : dyslexie, dysphasie, dyscalculie, dyspraxie, aux troubles sensoriels : surdité, ainsi qu’aux troubles du spectre autistique. Elle intervient dans le cadre libéral et auprès d’organismes agréés (ssefis, sessad, ime). Elle participe annuellement à des formations professionnelles et à des congrès ou conférences, entre autres sur l’autisme.

 Céline LANDIEREducatrice Spécialisée, diplômée en 2001, elle occupe un poste d’éducatrice spécialisée de 2001 à fin 2002 au sein d’un IME accueillant des enfants avec autisme dans des approches spécifiques cognitivo comportementales. Elle débute sa formation en autisme au sein de l’association A.M.E. (Autisme Méditerranée) au travers de stages pratiques et théoriques (formation, congrès) de travail direct auprès des familles (conseils éducatifs à domicile, aménagement de supports de communication et aide à l’élaboration de PEI) de 1993 à 2002, elle participe à la création d’un CLSH (centre de loisirs sans hébergement) accueillant exclusivement des enfants et adolescents atteints d’autisme de 1998 à 2002.  Depuis 2003 elle travaille au Conseil Départemental des Alpes-Maritimes pour des missions de protection de l’Enfance et l’évaluation de situations familiales à risque au sein de la Direction des Solidarités Humaines.

Virginie BANCZAK, Chef de service éducatif, Infirmière en 1995, elle débute sa formation sur l’autisme en 2007. Elle suit de nombreuses formations sur l’autisme tout au long de sa carrière au sein d’un FAM spécialisé en autisme. Diplômée CAFERUIS en 2012, elle travaille au sein d’une MAS spécialisée dans l’accueil de personnes avec autisme. Elle intervient au sein du Foyer d’hébergement et de l’Atelier de jour et est responsable du pôle Soins du pôle Adultes de l’Association auprès des professionnels paramédicaux sur la thématique du soin chez la personne avec autisme notamment sur le thème de l’apprentissage et des adaptations spécifiques à mettre en œuvre dans le cadre des actes médicaux.

 

L’ETHIQUE DE EDI FORMATION

EDI FORMATION  a développé en 1988 des formations s’appuyant sur les approches cognitivo comportementales (animées par Théo PEETERS)  en citant explicitement ses références à l’approche TEACCH, bien qu’ il n’y a jamais eu d’affiliation formalisée entre EDI FORMATION et le TEACCH Program de l’Université de Caroline du Nord.  EDI FORMATION n’a pas vocation à promouvoir des « programmes » mais fait appel à des formateurs,  dont la pratique professionnelle est développementale et cognitivo-comportementale et qui, par leur propre formation puisée dans l’expérience de ces programmes,  sont en mesure de dispenser des formations s’appuyant sur les données les plus récentes dans les domaines de la recherche et de l’accompagnement des personnes avec TSA

Les programmes pour les personnes avec autisme aux Etats Unis doivent se distinguer, s’identifier clairement, se démarquer les uns des autres, du fait des besoins de financement nécessaires à  leur fonctionnement propre et au développement de leurs activités. En effet, ces programmes pour recevoir des soutiens de l’Etat doivent s’inscrire dans le cadre de recherches universitaires pour évaluer concrètement les pratiques et prouver leur efficacité. Il s’agit d’une démarche  fondée sur les preuves.

 

C’est ainsi que certains se sont distingués pour leurs travaux sur l’autisme et les stratégies d’intervention. Pour ne citer que les principaux :

 

Le TEACCH program, créé dans les années 60 en Caroline du Nord par Schopler et Reichler,  avec le soutien des associations de parents, fonde son approche sur l’hypothèse selon laquelle l’autisme est provoqué par une anomalie cérébrale inconnue. Cette collaboration entre les parents d’enfants autistes et les accompagnant a permis d’associer l’expérience et la connaissance des parents de leur enfant et le savoir des professionnels. Eric Schopler, alors enseignant de l’Université et son collègue R.J. Reichler font la proposition, lors d’un dossier de demande de subventions, de faire des familles les partenaires des intervenants auprès des enfants autistes. Un programme individualisé pour chaque enfant concerné est mis en place et une formation pour les parents.  La Division TEACCH, a été reconnue officiellement comme programme d’Etat en 1972. TEACCH permet un accompagnement adapté tout au long de la vie.

http://teacch.com/

 

En 1985, Etat du Delaware aux Etats-Unis, Andy Bondy, Ph.D., et Lori Frost, MS, CCC/SLP, créent Pyramid Educational Consultants, Inc. Leur but était de proposer des programmes éducatifs mais aussi des services d’évaluation, de formation et de supervision en Analyse Appliquée du Comportement (ABA). Le Dr Bondy, spécialiste reconnu en ABA, a conçu, en 1992 le PECS  fondé sur les principes du Verbal Behavior (Comportement Verbal) de Skinner et l’usage d’images. Cette application de l’ABA privilégie l’enseignement de fonctions de communication variées et insiste sur la fonctionnalité des apprentissages. La motivation de l’apprenant est un préalable à tout apprentissage.

http://www.pecsusa.com/

 

Le PCDI Princeton Child Development Institute fondé en 1970 (Etat du New Jersey)  par Peggy W. Pulleyn and Pamela Machold, maman et grand-mère d’un jeune garçon avec autisme.  Après 5 ans de fonctionnement  Lynn E. McClannahan, Ph.D., Patricia J. Krantz, Ph.D. (Docteurs en ABA) en sont les directeurs dans lequel on retrouve les éléments de stratégies développées dans l’approche du TEACCH Program et de PECS.

http://www.pcdi.org/

 

Le MIND INSTITUTE (Medical Investigation of Neurodevelopmental Disorders) a débuté comme le rêve de six familles unies dans la lutte contre l’autisme et qui souhaitaient aider d’autres familles dans la communauté.

L’ ESDM The Early Start Denver Model (UCLA MIND INSTITUTE Etat de Californie) propose des interventions précoces pour des enfants de 12 à 48 mois développé par deux psychologues Sally Rogers, Ph.D., and Geraldine Dawson, Ph.D. L’ESDM, est proposé dans le cadre de l’Université de Médecine de Californie,  conjugue deux approches existantes (le Modèle de Denver, qui existe depuis 25 ans, et le Pivotal Response training  -PRT- qui  est une thérapie comportementale). Elle associe des techniques d’apprentissage spécifiques, fondées sur l’établissement de relations avec l’enfant, et sur un ensemble de capacités à enseigner à l’enfant.

http://www.ucdmc.ucdavis.edu/mindinstitute/

Ce qu’il convient de retenir de ces « programmes » c’est qu’ils font tous références aux connaissances issues des recherches médicales, des neurosciences et des sciences du comportement appliquées (ABA) au développement Neuro Typique et  Atypique c’est-à-dire aux thérapies développementales et cognitivo comportementales.

L’ Applied Behavior Analysis ou Analyse Appliquée du Comportement, est “Une science dont les procédures dérivées des principes du comportement sont systématiquement appliquées afin d’améliorer de manière significative le comportement social et qui a pu démontrer de manière expérimentale que les procédures employées étaient responsables de l’amélioration du comportement.”. Il est prouvé empiriquement que l’ABA apporte un développement mesurable et continu chez les personnes relevant du spectre autistique. L’application de l’A.B.A. est dérivée des recherches du Dr. B.F. Skinner (1938 – Behavior of Organism), un des plus grands psychologues comportementalistes du 20ème siècle. Il s’agit donc d’une stratégie d’enseignement d’abord développé pour les personnes « neurotypiques » puis proposées aux sujets avec autisme.

 

Il est donc clairement établi que toutes ces approches, s’enrichissant les unes les autres, sont parfaitement complémentaires.

 

Références :

Les formations dispensées par EDI FORMATION requièrent l’intervention de nombreux experts, dans le domaine de l’autisme, les troubles du développement, le handicap, le développement neuro-typique, de culture et de nationalités différentes. Cette diversité est une richesse et assure l’indépendance et la cohérence des programmes. Ces exigences ont conduit EDI FORMATION à préciser les processus et les moyens mis en œuvre pour préserver l’indépendance des programmes.
EDI FORMATION, par l’intermédiaire de sa Directrice, du Conseil Scientifique, du Conseil d’Administration et des formateurs,  vérifie que les programmes répondent au socle commun de références et s’assure qu’ils respectent les caractéristiques suivantes :

1) Connaissances des dernières décennies dans le domaine des sciences cognitives et  neurosciences

2) Les meilleures pratiques cliniques développées au niveau international

3) La culture de l’évaluation des traitements et des pratiques indispensable à leur amélioration

4)  Les principes de la médecine fondée sur des preuves – Classifications Internationales CIM – DSM – INSERM

5) L’apport des sciences cognitives et de l’approche scientifique de l’être humain, et leur indispensable application à la psychiatrie et la psychologie.

6) La Circulaire DAS/TSIS 98/232 du 10 avril 1998 portant sur 316 heures de formation. (Module I et II) 218 heures : tout professionnel exerçant dans tout établissement accueillant des personnes autistes.  Il s’agit en majorité des AMP, Moniteurs Educateurs, Aides Soignants, etc.. Les Modules III et IV sont réservés aux professionnels de Niveau III.

7) La loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées votée le 11 février 2005

8) Les recommandations pour la pratique professionnelle du diagnostic de l’autisme développées par la Fédération Française de Psychiatrie en partenariat avec l’HAS, juin 2005

9) Plan Autisme 2005-2006

10) Juin 2007 Rapport DGAS – Interventions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques proposées dans l’autisme Dr A. BAGHDALI CRA Languedoc-Roussillon

11) Rapport de La Haute Autorité de Santé (HAS) (janvier 2010) « Autisme et Autres troubles envahissants du développement (TED) – Etat des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques et recherche fondamentale ».

12) CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N°DGS/MC4/DGCS/DGOS/CNSA/2011/146 du 15 avril 2011 relative à la diffusion régionale du corpus commun de connaissances sur l’autisme et les troubles envahissants du développement (TED) par la mise en œuvre de la formation de formateurs prévue à la mesure 5 du plan autisme 2008-2010.

13) Rapport triennal de l’Observatoire National sur la Formation, la Recherche et l’Innovation sur le Handicap. Synthèse et préconisations – 2010 ONFRIH

14) Recommandation CM/Rec(2010)2 du Comité des Ministres aux Etats membres  relative à la désinstitutionnalisation des enfants handicapés et leur vie au sein de la collectivité (adoptée par le Comité des Ministres le 3 février 2010, lors de la 1076e réunion des Délégués des Ministres)

15) Plan Autisme 2008-2011 « Critères de qualité des interventions en direction des personnes autistes pour assurer la dignité des personnes pour lutter contre les dérives et les pratiques dangereuses ».

16) Orientations Plan Autisme 2012-2015

17) Circulaire DGCS/SD2A no 2012-284 du 17 juillet 2012 relative au questionnaire d’autoévaluation des pratiques de bientraitance dans les maisons d’accueil spécialisées (MAS) et les foyers d’accueil médicalisé (FAM) accueillant des personnes adultes handicapées – organisation de la campagne 2012

18) RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES  ANESM et HAS  (Agence Nationale de l’Evaluation et de la qualité des Etablissements et services Sociaux et Médico-sociaux et Haute Autorité de Santé) Autisme et autres TED Interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent (mars 2012).

19) Rapport du CESE octobre 2012 LE COÛT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE L’AUTISME

20) Plan Autisme 2013-2015

21) Rapport «Professionnaliser les accompagnants pour la réussite des enfants et adolescents en situation de handicap» Pénélope KOMITEZ juin 2013

22) ANESM – Qualité de vie en MAS et FAM (volet 1 et volet 2) avril 2013 et septembre 2013

23) Plan Psychiatrie et Santé Mentale 2011-2015

24) Rapport D ROBILLARD Commission des Affaires Sociales Mission sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie – décembre 2013

Ouvrages conseillés – Livres généraux sur l’autisme
PEETERS, T. L’autisme de la compréhension à l’intervention, PARIS,   DUNOD 1996
GILLBERG C. et PEETERS T. (1996) L’autisme : les aspects éducatifs et médicaux  Autisme FRANCE
MESIBOV G. B. (1995) Autisme : le défi du Programme TEACCH   PRO AID
FRITH, U. (1991) L’énigme de l’autisme    ODILE  JACOB
MILCENT, C. (1991) L’autisme au quotidien   ODILE JACOB
LELORD, G., SAUVAGE, D. (1991) L’Autisme de l’enfant   MASSON
LELORD, G et al (1989) Autisme et trouble du développement global de l’enfant, Expansion Scientifique Française.
ARTUSO, D (1990) L’aide au jeune enfant atteint d’autisme. AFD Edition

Témoignages
GRANDIN T (1994)  – Ma vie d’Autiste  O. JACOB
WILLIAMS D. (1994) – Si on me touche je n’existe plus R. LAFFOND

Livres thématiques
SCHOPLER, E. REICHLER, R et LANSING, M. (1988) Stratégies Educatives de l’autisme-  MASSON
SCHOPLER, E. REICHLER, R. J. RONCHEN RENNER, B. (1989) Echelle d’évaluation de l’autisme infantile CARS  traduction  ROGE, B.
SCHOPLER, E. LANSING, M. et L. WATERS (1993)  Activités d’enseignement pour enfants autistes MASSON
SCHOPLER, A. BASCHFORD, M., E. LANSING, M., et L. M. MARCUS (1994) PEP – 3 Profil Psycho Éducatif DE BOECK
DSM V Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles mentaux.   MASSON
CIM-10 / ICD 10 (1993) Classification Internationale des Troubles Mentaux et des Troubles du Comportement  OMS Organisation Mondiale de la Santé MASSON
Références bibliographiques (liste non exhaustive)
COLEMAN, M. et GILBERG, C. (1986) Biologie des syndromes d’autisme  MALOINE
SCHOPLER, E. REICHLER, R et LANSING, M. (1988) Traduction MILCENT, C. Stratégies Educatives de l’autisme  MASSON
SCHOPLER, E. REICHLER, R. J. RONCHEN RENNER, B. (1989) traduction  ROGE, B. Echelle d’évaluation de l’autisme infantile CARS  – EAP
BARTHELEMY, SAUVAGE, D., GOUTIERES, F., LEJEUNE, J. CANOUI, P., MATTLINGER M. J., FALLAS, E. ROSENBERGER, J. CHASTENET,
MILCENT, C. (1991) L’autisme au quotidien   ODILE JACOB
FRITH, U. (1991) L’énigme de l’autisme    ODILE  JACOB
SCHOPLER, E. LANSING, M. et L. WATERS (1993) Activités d’enseignement pour enfants autistes  MASSON
GRAY, C. (1994) Les scénarios sociaux AFD
FROST, L. BONDY, A.  (1994) Manuel PECS
MONTREUIL, N. MAGEROTTE Gh. Pratique de l’intervention individualisée   BELIN
PEETERS, T. (1996) L’autisme : de la compréhension à l’intervention   DUNOD
JORDAN R. et POWELL S. (1997) Les enfants autistes : les comprendre, les intégrer à l’école MASSON
NADEL. J et ROGÉ. B (1998) Autisme : l’option biologique, Psychologie française PRESSE UNIVERSITAIRE DE GRENOBLE
DEGRIECK, S : penser et créer, les premières étapes de l’apprentissage, CCC
ROGÉ. B (2003) Autisme : Comprendre et agir, Collection Psychothérapies, DUNOD
VERMEULEN P (2005) : Comment pense une personne autiste, DUNOD
LEAF R. MCEACHIN, J. (2006) AUTISME ET ABA : une pédagogie du progrès, PEARSON
ARAPI / UNAPEI – UNAPEI Ed (2007) L’autisme, où en est-on aujourd’hui ? Etat des connaissances, Repères pour les accompagnants
BAKER, BL, BRIGHTMAN, J (2008) L’AUTONOMIE PAS A PAS, AFD
B. ROGE, C. BARTHELEMY et G. MAGEROTTE  (2008) Améliorer la qualité de vie des personnes autistes – Editions Dunod
F.LUSSIER, J. FLESSAS (2009)  Neuropsychologie de l’enfant –   Editions Dunod
ELOUARD, P. (2010) : L’apprentissage de la sexualité pour les personnes avec autisme et déficience intellectuelle
ELOUARD, P. (2011) : Les anomalies du comportement
E. CATAIX NEGRE (2011)   Communiquer autrement, accompagner les personnes avec des troubles de la parole ou du langage : les communications alternatives – Solal Ed.
N. NADER GROSBOIS (2011) La théorie de l’esprit : entre cognition, émotion et adaptation sociale – De Boeck
H. DE CLERCQ (2013)  L’autisme vu de l’intérieur – un guide pratique – AFD –

Matériels pédagogiques
Early intervention : www.beyondplay.com
AFD : www.autismediffusion.org
EPROGRESS : www.eprogresseducation.com
Recommandation HAS et ANESM  mars 2012 Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent

Troisième Plan Autisme (2013-2017)

 

Circulaire DAS/TSIS n° 98-232 du 10 avril 1998 relative à la formation continue et à l’adaptation à l’emploi des personnels intervenant auprès des enfants et adultes présentant un syndrome autistique

© 2013 - 2017 - Textes et images propriété de EDI Formation - Tous droits réservés

Scroll to top